L’histoire de Valmeinier est étroitement liée à la religion chrétienne. Faîtes un bond dans le passé en allant à la découverte des édifices religieux encore présents dans les environs. Admirez ce patrimoine disséminé à travers la vallée et datant du 14ème siècle pour les plus anciens édifices.

L’église Notre Dame de l’Assomption

Une histoire mouvementée

Fidèle à la tradition française, l’église était le lieu central du village où les habitants se retrouvaient. Il est difficile de déterminer avec certitude la date à laquelle la première église de Valmeinier a vu le jour. Un manuscrit de Jean-Baptiste Aymard évoque tout de même la présence d’une église paroissiale dès la fin du 12ème siècle au niveau de l’emplacement du clocher actuel. D’autres récits font état de la construction d’une église vers 1350 à proximité du cimetière actuel avant que celle-ci ne soit agrandie au cours des 15ème, 16ème et 18ème siècles.

Première église (? – 1828)

Une chose est certaine, au moins trois églises se sont succédées et ont précédé l’église que l’on connaît de nos jours. La première, dont la date d’inauguration n’est donc pas connue, se situait sur l’emplacement du cimetière actuel. Elle fut notamment pillée en 1793 lors de la prise de Valmeinier par les troupes révolutionnaires. En 1824, un état des lieux met en avant la dégradation du bâtiment au fil des années.

Deuxième église (1828 – 1893)

C’est ainsi que la décision de construire un nouvel édifice est prise, menant à son inauguration en 1828. Cette fois-ci, l’emplacement se situe au niveau de l’église actuelle. Hélas, il apparaît que cette construction fut légèrement trop hâtive. Les premiers signes de vétusté apparaissent rapidement et le nouveau terrain s’avère autant mouvant que le précédent. Au vu du délabrement de plus en plus apparent et de la dangerosité que cela engendre, le projet d’édifier une troisième nouvelle bâtisse est abordé.

Troisième église (1893 – 1987)

Suite à de longues négociations avec le conseil municipal, l’exécution des travaux est finalement attribuée au Conseil de Fabrique. Le terrain retenu reste toujours le même, modifiant seulement l’orientation du bâtiment (passant de nord-sud à est-ouest) et prévoyant un allongement de l’édifice de 2m40. Seul le clocher est conservé. Cette troisième version de l’église est achevée en novembre 1893. Malheureusement pour Valmeinier, les années (ou siècles) se suivent et se ressemblent. Les mêmes erreurs sont reproduites avec un édifice friable nécessitant de nouveau des réparations.

Quatrième église (1987 – …)

Après des travaux continuels de consolidation et de restauration au cours du 20ème siècle, l’église est déclarée trop vétuste et dangereuse pour recevoir du public dans les années 80. La commune décide finalement de la réparer et de la consolider une fois de plus. Au-delà de tous ces défauts de construction, cela n’a pas empêché à son embellissement. On y retrouve notamment des peintures, vitraux et statues d’époque, contribuant à l’intérêt qui lui est porté. Après des siècles de rénovation et de reconstruction, on espère désormais que l’église Notre Dame de l’Assomption a enfin trouvé son équilibre.

Si vous êtes de passage par cette église, profitez en pour aller arpenter les ruelles étroites du village avec des maisons d’époque. Pour plus d’informations sur Valmeinier Villages, rendez-vous vers le lien ci-dessous.


Les Chapelles

Au-delà des chapelles disparues, Valmeinier dispose encore de nombreuses petites chapelles réparties sur son territoire. En voici une petite présentation.

La Chapelle Notre Dame des Neiges à Léchet

Logée à 2100m d’altitude au cœur de la réserve Natura 2000, cette chapelle offre un magnifique point de vue sur le fond de la vallée de Valmeinier. Construite par les montagnards, elle demeure un lieu essentiel et symbolique à préserver pour les Valmineux chrétiens.

Historiquement, son pèlerinage permettait aux montagnards qui passaient l’été dans les alpages de se mettre sous la protection de Notre Dame des Neiges. Un temps disparu à cause de l’exode rural, ce pèlerinage a été réhabilité en 1986.

Accessible en randonnée depuis le parking de la Chenalette, des messes y sont encore organisées occasionnellement. Que ce soit en pèlerinage ou simple balade, un passage par la chapelle Notre Dame des Neiges mérite le détour.

La Chapelle de la Ville-Dessus (Ville d’Amont – Saint François d’Assise)

Bâtie au cours du 18ème siècle par les frères Praz, elle est ornée d’une toile représentant Saint François d’Assise. Actuellement en bon état, elle a connu plusieurs réparation durant les 19ème et 20ème siècles. Vous pouvez tomber dessus en vous baladant au sein de Valmeinier Villages.

La Chapelle des Deuchères

Bâtie sur l’emplacement d’un ancien oratoire, la première construction de cette chapelle daterait du 16ème siècle. Une légende raconte notamment que lors de l’épidémie de peste en 1627, de nombreuses familles furent épargnées après s’être vouées au vocable de Sainte Croix, Saint sous laquelle la chapelle était placée à cette époque.

Elle a été construite par les habitants avec l’aide de Pierre Lambert, évêque de Maurienne durant le 16ème siècle et à qui l’on doit le nom du ruisseau voisin. Elle se trouve à proximité du village de 1500 au niveau du hameau de la Duchère. Une messe suivie d’un apéritif y est célébrée chaque été en août.

La Chapelle du Mont Thabor

Perchée à 3164 mètres d’altitude, cette emblématique chapelle se trouve à une centaine de mètres du sommet du Mont Thabor (3178 m). Communément appelée la chapelle du Mont Thabor, on la nomme également la chapelle Notre Dame des Sept Douleurs. Simple abri à l’origine, elle est devenue un lieu de pèlerinage au fil des siècles.

Sa construction remonterait aux environs du 15ème siècle, bien qu’elle ait connu de nombreuses rénovations depuis au vu de l’altitude à laquelle elle trône. Majestueuse, elle dispose d’un cadre exceptionnel avec une vue imprenable sur la vallée. Elle représente un passage obligatoire pour tous les randonneurs se lançant dans la mythique ascension du Mont Thabor.

Dédiée à Saint Barthélemy, plusieurs pèlerinages y sont organisés chaque été.

Chapelle du Mont Thabor

Au-delà de ces chapelles, retrouvez également ci-dessous d’autres encore conservées et présentes dans les environs de Valmeinier :

  • La Chapelle du Château
  • La chapelle des Combes
  • La Chapelle du Mélèze
  • La Chapelle de la Combaz et du Tiers-Dessus
  • La Chapelle des Torelières

Sources

« Valmeinier d’hier à aujourd’hui »

• Par Germaine Mulet

• Avec la participation de Jean-Claude Magnin, Joseph Mulet, Jean Prieur et Louis Troccaz

• Sous l’égide de l’Association pour la sauvegarde et la valorisation du patrimoine de Valmeinier

En vente dans les tabac presse locaux ou sur commande en nous retournant votre règlement (28€ + 4€ de frais de port), à envoyer à :

  • • Association du Patrimoine
    • Mairie de Valmeinier
    • 73450 Valmeinier

Ce contenu vous a été utile ?

Partager ce contenu